Home » Community Management » Comment interagir avec votre communauté ?

Comment interagir avec votre communauté ?

Quelle communauté ? Il y a des fans, des micro-influenceurs, des ambassadeurs.

Dans la catégorie « fan » il faut distinguer :

  • le fan « basique » : il apprécie la marque et participe de manière positive régulièrement : juste, fan.
  • le fan qui participe et possède 1k voir de followers : micro-influenceur
  • le fan qui participe et qui possède au moins 1k  de followers et qui publie des contenus sur son blog : il devient un influenceur sérieux car il possède une communauté et un domaine d’expertise qu’il partage : ambassadeur. Ce type de fan est un UGC (User Generated Content) potentiel : si ses contenus sont en rapport avec votre marque, bingo ! Demander à pourvoir utiliser ou partager ses créations et récompensez-le !

via GIPHY

Et puis, il y a les influenceurs : instagramer, youtuber, personnalités (acteurs, politique,…), stars !

Quantifier pour chaque : son audience, son engagement.
Un tableau peut aider à définir les actions à mener selon chaque profil. L
es gratifications seront proportionnés selon la puissance d’impact de l’influenceur

tableau-actions-spécifique-selon-profil-influenceur

Comment animer ? Prévoir, connaître et stimuler !

Un contenu qui retient l’attention d’un internaute sera qualifié immédiatement comme, soit :

  • une menace, c’est-à-dire une perte de temps, de l’ennui, ou un désagrément ;

  • une opportunité, c’est-à-dire avoir de nouvelles connaissances, du divertissement, du plaisir.

La viralité des contenus est définie par 5 facteurs : 

  • la valeur pratique : on apprend des choses 👌
  • la valeur sociale : on participe avec une communauté 👩👵👱‍♂️
  • l’émotion : plaisir ou stress on réagit !
  • les déclencheurs : demander de liker, de s’abonner (au fait Partagez cet article )
  • le storytelling : une histoire captivante se retient toujours mieux

via GIPHY

Le contenu doit clairement faire comprendre qu’il va apporter à l’internaute, soit :

  • de nouvelles connaissances
  • du plaisir
  • du divertissement
  • les trois à la fois ? 👍👍

Parler du produit doit faire référence à quelque chose d’intime pour l’internaute :

  • une belle voiture c’est conquérir les femmes, sécuriser sa famille,…
  • changer de pare-brise c’est être sauvé sur le bord de la route
  • un shampoing c’est rendre les cheveux cheveux plus fort, plus soyeux,…
  • un jeu c’est faire chauffer sa manette, devenir quelqu’un d’autre,…

Se baser sur des contenus marketing, par exemple :

  •  Développer la notoriété de la marque : publireportage, vidéo YT, podcast
  • Acquérir de nouveaux clients en BtoB et BtoC : livre blanc, campagne de pub ou avec des influenceurs
  • Fidéliser les clients actuels : newsletter
  • Renforcer la marque employeur : news d’autosatisfaicit (« qu’est-ce qu’on travaille bien quand même regardez « )

Stimuler grâce au cycle des récompenses : garder le meilleur pour la fin

Il faut fragmenter votre contenu pour que l’internaute ai envie de continuer à lire chapitre après chapitre, pour cela il faut jalonner les récompenses : infos exclus, photos, tweet, gif…
Attention : mettre une info importante au début et à la fin, l’effet de primauté et de proximité nous apprend qu’on rétien mieux le début et fin d’un contenu.

Connaître ses cibles prioritaires (et secondaires) via des fiches qui détails leur mode de vie et profil psy : c’est ce public cible qui fournira une moyenne ou étalon des KPI sur la stratégie de com/marketing (temps de lecture, nombre de clics,  leads,…)

exemple de fiche cible personae

Ne pas sortir du cadre du territoire d’expression : en gros, quels sont les thèmes à traiter, quelles frontières ?

Définir l’angle d’un sujet : la manière dont on aborde un sujet.

Par exemple pour entreprise de création de jeux vidéo sur mobile, les sujets peuvent-être :

  • les nouveaux device (mobile, manettes, écouteurs,…) pour une meilleur UI
  • les cheet pour certains jeux
  • les gamers-ambassadeurs, youtubeur gamers
  • interview des réalisateurs des jeux (à propos de l’histoire du jeux)
  • les derniers technos pour améliorer la jouabililté
  • le design de personnages
  • la BD comme source d’inspiration
  • etc…

Autre exemple avec la marque RedBull qui utilise les sports extrêmes pour faire la promotion de ses produits. Quid de sa notoriété si sa stratégie était orientée sur la technique industrielle de création de canettes en alu ?

Est-ce qu’on est pertinent sur le sujet ?

Comment modérer ?

Règle d’or :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.